1 800 461-3433 Résidentiel / Commercial

Frais supplémentaires de subsistance

Les frais de subsistance sont tous les types de frais que vous n’auriez pas eu à débourser si vous n’aviez pas subi de sinistre. Vous pouvez, entre autres, y mettre vos frais d’hébergement et de relocalisation, vos déplacements supplémentaires, vos frais de restaurant des premiers jours, l’achat de biens de premières nécessités (vêtements, produits d’hygiène, etc.) ainsi que les frais de réactivation de services.

Réclamation du bâtiment et dépendances

Le bâtiment représente toute construction destinée à être utilisée pour abriter des personnes, des animaux ou des choses. Les dépendances sont les plus petits bâtiments qui se retrouvent sur votre contrat d’assurance, par exemple, un garage détaché ou un cabanon. L’obligation de votre assureur est de vous replacer dans un bâtiment qui soit dans le même état qu’avant le sinistre.

Ne prenez pas de décisions hâtives! Agir rapidement ne vous garantit pas un règlement optimal!

Vous souhaitez que votre sinistre se règle rapidement. On vous comprend, mais procéder rapidement à la démolition et à la reconstruction de votre propriété n’est pas recommandé. L’approche la plus logique est de faire les démarches nécessaires pour obtenir une entente de règlement avec votre assureur avant de démolir et de reconstruire afin que toutes les preuves de votre sinistre soient conservées jusqu’à l’obtention d’un règlement en votre faveur. Il faut d’abord établir la valeur de votre perte, c’est-à-dire l’étendue des dommages, la qualité des matériaux de remplacement et les heures requises pour la remise en état par un ouvrier spécialisé. Ces précautions permettent d’éviter les surprises tel que d’engager des frais supérieurs aux montants reçus, ce qui vous placerait dans une situation financière déficitaire.

Vous ne voulez pas procéder à la reconstruction de votre domicile? Il s’agit effectivement d’une solution alternative. Pour ce faire, il est nécessaire de déterminer les taux de dépréciation en vigueur pour établir la valeur au jour du sinistre de votre bâtiment. Ces taux sont calculés selon l’usure des matériaux de votre demeure et leur durée de vie normale.
Certains assureurs incluent des garanties à leurs contrats permettant d’obtenir une indemnité sans obligation de reconstruire votre logis. Il est important d’évaluer quels sont les choix qui s’offrent à vous afin de prendre une décision éclairée que vous ne regretterez pas.

IMPORTANT: Le rôle d’un entrepreneur est de démolir et de bâtir. Le rôle de l’estimateur est d’estimer les coûts de reconstruction. Bien que l’entrepreneur engagé par votre compagnie d’assurance puisse être capable d’estimer les coûts de reconstruction, il ne possède pas d’expertise dans ce domaine particulier. Confiez l’estimation de votre reconstruction à de vrais estimateurs en bâtiment après-sinistre qui travaillent dans votre intérêt.

Exemple d’une estimation détaillée des coûts de reconstruction d’un bâtiment résidentiel

Réclamation des biens meubles

Les biens meubles représentent les objets non fixés qui occupaient votre maison. On y compte tous les meubles, les vêtements, les aliments, les appareils électroniques et bien plus. La tâche de votre assureur est de remplacer ou de nettoyer tous les biens qui ont été endommagés ou perdus pendant votre sinistre. Vous avec l’obligation de prouver votre perte en produisant une liste exhaustive de vos biens ou en vérifiant les listes fournies par tous les intervenants à votre dossier. Cette étape est longue et laborieuse, laissez notre équipe vous aider.

IMPORTANT: Votre assureur pourrait ne pas tenir compte de vos habitudes de consommation dans votre réclamation. Par exemple, il pourrait chercher des prix à rabais dans des boutiques que vous ne fréquentez pas ou sur internet. Notre équipe, elle, demandera le remboursement de vos biens selon leur marque et leur gamme de prix afin d’obtenir leur valeur exacte en dédommagement.

Advenant le cas d’un bris partiel d’un ensemble de biens meubles, votre assureur est en droit de vous rembourser le remplacement d’une partie seulement de votre ensemble. Par exemple, si seulement deux chaises de votre ensemble de cuisine sont irrécupérables, l’assureur pourrait décider de dédommager seulement ces deux chaises, même si votre ensemble de cuisine n’est plus en vente sur le marché. Également, l’assureur se garde toujours le droit de payer le moins cher entre une réparation ou un remplacement, et ce, autant pour les bâtiments que pour les contenus.

Exemple de réclamation de biens meubles