Ce qu’il faut comprendre :

Vos intérêts et ceux de votre assureur ne sont pas les mêmes.

Les intervenants engagés par votre assureur sont en partie responsables de leur rentabilité. Ils vivent de leur partenariat avec votre assureur. Par conséquent, l’entrepreneur, l’estimateur et l’expert en sinistres mandatés par votre assureur, tout comme votre assureur, sont tous en position délicate pour faire valoir vos intérêts. Un expert à votre service sait mieux que quiconque comment vous représenter adéquatement en présentant une réclamation à votre avantage puisqu’il travaille uniquement pour les sinistrés.

« Un assureur est en mauvaise position pour vous aider à obtenir le maximum d’indemnités puisque c’est lui qui doit inévitablement en assumer les coûts »

Le fonctionnement de l’indemnisation.

Plusieurs sinistrés croient à tort que leurs montants d’assurance sont automatiquement octroyés dès la survenance d’un sinistre majeur. Or, en réalité, l’assurance octroie un remboursement des dommages constatés, selon le principe indemnitaire. Ce principe, selon lequel « l’indemnité due par l’assureur à l’assuré ne peut pas dépasser le montant de la valeur de la chose assurée au moment du sinistre », spécifie qu’il ne doit pas y avoir d’enrichissement des parties.

Notre rôle est d’offrir une prestation de services et une prise en charge complète, pour optimiser les remboursements, libérer le temps du sinistré et éviter de le placer dans une situation ou il devra prendre des décisions qu’il pourrait regretter par la suite.

  1.  La réclamation du bâtiment

    Nos estimateurs spécialisés en sinistres travailleront pour vous afin d’établir l’étendue des dommages et le coût de réparation des biens.

    Voici les facteurs évalués :

    Il faut établir où l’eau et la fumée se sont infiltrées et quelles mesures doivent être prises pour remettre votre résidence dans le même état sans laisser de traces qui auraient des répercussions sur sa valeur future. Ainsi, les matériaux à utiliser doivent être les mêmes que ceux qui étaient sur place. Si vous vous fiez au devis de votre assureur, il risque de comporter des erreurs ou des oublis dont vous ne pourrez pas tenir l’assureur responsable puisqu’il est de votre devoir de « Démontrer la nature et l’étendue de vos dommages » (Article 2471 du Code civil du Québec)

  2. La réclamation du contenu

    Cette étape est longue et laborieuse. Nous avons une équipe qui s’affaire uniquement à l’inventaire de vos biens et qui est spécialisée dans les sinistres. Une réclamation représentant la qualité de vos biens en valeur d’aujourd’hui avec toutes les preuves requises sera préparée selon vos habitudes d’achat personnelles. Tous les biens seront répertoriés dans les moindres détails et un coût de remplacement sera attribué pour chacun d’entre eux. Ce document vous sera produit et remis aux fins d’approbation avant d’entreprendre la phase de négociation.

    Nous sommes des spécialistes reconnus dans ce domaine et nos méthodes ont fait leurs preuves à bien des égards.

    Par la suite, il faudra présenter la facture des biens remplacés à votre assureur pour avoir le droit de réclamer le solde manquant. C’est le principe de la valeur à neuf que peu de gens connaissent. Sans la démonstration du rachat de ces biens, à moins d’avoir un avenant dans votre police à cet effet, vous obtiendrez la valeur du bien au jour du sinistre.

    Consulter notre section Planification pour savoir comment éviter que cela se produise.

  3. Réclamation des frais de subsistance :

    Cette partie de la réclamation comprend les frais engagés pour conserver votre qualité de vie durant la période de votre sinistre, comme les frais d’hébergement, de déplacements supplémentaires, de dépenses de rebranchement de services, etc. Autrement dit, ce sont les frais que vous n’auriez pas eu à débourser si vous n’aviez pas subi de sinistre, moins les frais qui ont cessés durant la période.

    Exemple : L’augmentation des frais en dépense énergétique moins les frais de la même période l’année précédente.

    Une prise en charge complète et une représentation selon les décisions que vous avez prises.

    Dans tous les cas, c’est l’expert en sinistres public, si vous avez recours à ses services, qui négocie les modalités des ententes de règlement des différentes réclamations à présenter, et ce, selon les attentes que vous aurez fixées au préalable, en fonction de ses recommandations. Cela, toujours dans le même souci de transparence et de satisfaction de notre clientèle.

    Découvrez les avantages d’avoir recours à un expert en sinistres professionnel à votre service, sur nos honoraires ou sur le bon moment pour engager un expert en sinistre à votre service.